Logo Fondation des villages de santé et d'hospitalisation

La fondation s’agrandit et se modernise

La Fondation des VSHA engage aujourd’hui une étape importante de projets selon deux principales orientations :

D’une part, poursuivre le rapprochement des installations sanitaires des lieux de vie de la population

D’autre part, compléter certaines réponses territoriales pour conforter la continuité des parcours de soins de la population

Cette étape se traduira par des investissements massifs et simultanés.

De conception moderne et fonctionnelle, le nouveau bâtiment sera relié à l’Hôpital de Sallanches permettant ainsi aux patients d’avoir un accès direct au plateau technique (imagerie, laboratoire…) ainsi qu’au service des urgences et soins continus en tant que de besoin.A Sallanches, sur le site des Hôpitaux du Pays du Mont Blanc, par la construction d’un bâtiment abritant 35 lits et places de cancérologie ainsi qu’une unité de soins palliatifs. Grâce à ses autorisations (chimiothérapie, médecine, hôpital de jour, soins palliatifs, prise en charge de la douleur…), la Fondation développera toute une gamme de réponses pour la prise en charge et le traitement des cancers, répondant ainsi aux besoins du bassin sanitaire de Sallanches (soit plus de 130 000 habitants) en concertation avec le futur Groupement de coopération sanitaire pôle cancérologie…)

Cette nouvelle implantation de par sa proximité immédiate avec les Hôpitaux du Pays du Mont-Blanc permettra à la population d’avoir accès sur un même lieu à l’ensemble des compétences médicales (chirurgie, chimiothérapie…) pour la prise en charge des cancers et selon des modalités variées (hospitalisation complète, de semaine, de jour, consultations…).

Elle permettra également, conformément aux dispositions du plan national de développement des soins palliatifs et aux orientations du projet médical du GHT d’organiser une réponse graduée et coordonnée tant en matière de soins de support qu’en ce qui concerne les soins palliatifs.

Sur Sallanches également, la Fondation réalisera une extension de son centre gériatrique « le Val d’Arve » de 24 lits et l’organisation d’une Unité d’Hébergement Renforcée (UHR) spécialisée dans l’accueil des personnes âgées atteintes de maladies neurodégénératives (maladie d’Alzheimer) et de troubles du comportement. Elle déploiera également une plateforme d’aide aux aidants.

De par sa structure atypique (Unité de soins de longue durée fortement médicalisée et établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), elle améliorera la réponse aux besoins des familles dans un secteur où le taux d’équipement en établissements et services pour personnes âgées figure parmi les faibles de la région Auvergne/Rhône Alpes.

Grâce à son équipe mobile de soins palliatifs et à ses compétences en onco-gériatrie, la Fondation confortera également la prise en charge des situations de fin de vie des personnes âgées conformément aux dispositions du rapport de l’Inspection Générale de Affaires Sociales sur les USLD.

A Bonneville, par une extension de 45 lits du Centre Médical Martel de Janville. Porté à 115 lits et 10 places d’hôpital de jour, l’établissement deviendra de ce fait la référence dans les bassins hospitaliers de Sallanches et Annemasse pour la prise en charge des suites d’hospitalisation. Il offrira ainsi à la population des services polyvalents et spécialisés en rééducation, cancérologie et neurologie.

A la pointe des techniques médicales et des innovations thérapeutiques, il répondra ainsi à des missions aussi variées que la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux (AVC), la rééducation des personnes polytraumatisées, la préparation du retour à domicile de personnes âgées à la suite d’une hospitalisation en court séjour ou encore les suites d’hospitalisation en cancérologie pour le Nord de la Haute-Savoie (430 000 habitants).

Par ailleurs, l’établissement développera des alternatives à l’hospitalisation complète tant au travers de l’hôpital de jour qu’en participant à la mise en place de l’équipe mobile départementale de SSR.

A Saint-Jorioz, sur le site du centre médical de La Marteraye dont elle assure la gestion depuis le 01/01/2018, la Fondation ouvrira un établissement de 50 places pour la prise en charge de personnes handicapées par une maladie neuro-dégénérative (Sclérose En Plaques, chorée…)

Cet établissement qui sera le 6ème de ce type en France répondra aux besoins de la Haute-Savoie, de la Savoie et du Pays de Gex.

Au Châtelard, en Savoie, la prise de gestion de l’EPHAD « Maurice-Perrier » et du SSIAD des Bauges, conduira la Fondation au sein d’un territoire de près de 5000 habitants, de conforter des réponses graduées auprès des personnes âgées à domicile ou en établissement.